Partenariat inter-secteurs- base pour des services sociaux de qualité

Durant la période du 16 Mai 2014 au 30 Avril 2016, l’association Stea effectue un partenariat avec le Service Public d’Assistance Sociale de Satu Mare, la Police Locale de la municipalité de Satu Mare, et la Direction des bases de données concernant les personnes, subordonnée au Conseil Local de Satu Mare. Ce projet est financé par les subventions SEE 2009-2014 dans le cadre du programme Fonds ONG en Roumanie (www.fondong.fdsc.ro). Le budget de ce projet est de 211.326,61 euros, dont 186.160,36 euros financés sont non remboursables et 25.166,25 euros en contribution à l’association Stea et à ses partenaires.

L’objectif général de ce projet est de faciliter l’accès aux services sociaux et de droit commun aux personnes défavorisées (enfants et jeunes ayant des conditions de vie dites « à risques », personnes sans hébergement, personnes rencontrant des difficultés pouvant les conduire à l’exclusion sociale) de la municipalité de Satu Mare.

Les objectifs spécifiques sont :

* 1er objectif : développer le partenariat inter-secteur local pour une perspective multiple des personnes défavorisées, durant les douze premiers mois du projet.

* 2ème objectif : développer la capacité de l’association Stea à fournir un service social et de base pour 465 personnes défavorisées jusqu’à la fin du projet.

* 3ème objectif : consolider les capacités des ONG locales et promouvoir un cadre favorable pour le secteur non-gouvernemental pendant le déroulement du projet.

Les objectifs de développement de l’association Stea sont :

* 1. Accroitre la transparence et la visibilité de l’association Stea au niveau local

* 2. Développer les ressources financières de l’association Stea

* 3. Développer les compétences des salariés et volontaires afin d’améliorer l’organisation

Les bénéficiaires directs du projet sont 465 personnes (près de 80% issues de l’ethnie Rom) qui sont confrontés à des problèmes représentant un obstacle à leur inclusion sociale (140 enfants et jeunes des rues ; 35 adultes sans hébergement ; 200 personnes qui rencontrent des difficultés conduisant à l’exclusion sociale ; 50 personnes commettant des infractions ; 40 personnes pratiquant la prostitution) et 20 ONG / institutions publiques locales.

Les bénéficiaires indirects sont les acteurs des décisions locales : les autres ONG fournissant un service social et la communauté locale.

Il y a ces dernières années, un nombre important de personnes qui vivent dans un milieu social dysfonctionnant, dans des zones isolées et insalubres, dans la rue ou se réfugient dans des endroits désaffectés. La plupart de ces personnes sont souvent exploitées, obligées de mendier, à commettre des infractions ou à se prostituer. Toutes ces personnes sont victimes d’exclusion sociale. Défavorisées, privées de leurs droits, cibles privilégiées, elles n’ont pas le même accès à l’éducation, à la culture, au développement et à l’intégration professionnelle, que les autres membres de la société civile. Souvent elles sont confrontées aux discriminations et au rejet d’une partie de la société. La ségrégation entre les membres de la société et les personnes défavorisées provient souvent d’un manque de compréhension réciproque et d’un manque d’interactions positives.

L’analyse de la situation permet de constater que ces personnes n’ont pas accès aux stratégies sociales et économiques conventionnelles pour prétendre à une existence normale. Le manque de conditions de vie décentes est associé à la pauvreté extrême, au manque d’accès à l’éducation et aux ressources sociales qui sont des facteurs de risques, de maladies et/ou de handicaps.

Dans ce contexte, ce projet de développement des services sociaux et de droit commun, démontre une approche diversifiée des groupes de personnes concernés par ce projet de prévention et de dépassement des difficultés.

Dispenser un service social de base en collaboration avec le secteur public et privé facilitera l’accès de ces personnes aux différents types de ressources. Ainsi, les organisations et les institutions publiques locales qui interagissent avec ces problématiques seront impliquées dans des activités communes qui augmenteront le potentiel d’inclusion des personnes visées. A travers différentes actions, ce projet propose également de contribuer à combattre les discriminations, à promouvoir une citoyenneté active, à favoriser la solidarité sociale et à concevoir un milieu favorable au développement des ONG.

Identifier les besoins et comprendre la situation de ces personnes, par le recensement apportera à la commune de Satu Mare une meilleure capacité de gestion des problèmes liés aux populations vulnérables. De plus, cette palette d’actions sociales sera bénéfique au progrès humain aussi bien du côté des personnes bénéficiaires directes, que pour les autres citoyens de notre municipalité. Ce projet propose d’élaborer des instruments efficaces à l’intervention sociale afin d’accroitre durablement et de transmettre un modèle de travail et d’organisation, permettant des résultats probants que d’autres centres urbains intéressés par le développement de services flexibles et innovants pourront mettre en place.

Les activités principales prévues dans le cadre de ce projet sont :

* Créer un group de travail inter-secteur au niveau local

* Evaluer les besoins et l’accessibilité des services pour les personnes ciblées

* Optimiser l’accompagnement des personnes vulnérables

* Développer des services de conseils, de soutien et de médiation pour répondre aux besoins de base et améliorer l’accès aux informations des bénéficiaires au sein des groupes ciblés

* Développer des services sociaux pour les enfants et jeunes à risques

* Lutter contre la discrimination à l’encontre des groupes vulnérables

* Evaluer les services sociaux

* Développer des conditions de travail de qualité pour les services sociaux

* Réaliser une enquête pour évaluer les services sociaux, hierarchiser les besoins des services afin d’être efficace sur le plan local

* Organiser et effectuer des cours de communication pour les agents publics et privés des services sociaux

* Promouvoir le travail en cohésion entre les services sociaux et les ONG ainsi que les autorités publiques locales

* Créer une plateforme on-line

* Effectuer des journées portes ouvertes

* Publier et présenter un rapport annuel

* Effectuer des campagnes de prévention en direction des enfants et jeunes à risques

* Campagne 2%

* Récolte de fonds

* Recrutement de volontaires

* Développer les compétences des salariés er volontaires pour développer l’organisation

 

Les principaux resultats attendus:

* Un groupe local inter-institutionnel compose de 10 institutions publiques et de 5 organisations non-gouvernementales locales

* Une étude sociologique visant à l’amélioration des connaissances concernant les besoins et l’accès aux services des bénéficiaires

* Une méthodologie de management pour les groupes ciblés

* Trois nouveaux services sociaux/de base crées

* 465 personnes bénéficiaires des services sociaux et de base dans le cadre du projet

* Une recherche sociologique concernant les services sociaux, les besoins et les modalités d’utilisation efficaces sur le plan local

* Vingt salariés d’ONG et d’institutions publiques locales avec des compétences accrues

* Une page internet de ressources créée sur le site de l’Association Stea, offrant l’accès aux sources d’informations et d’intérêts pour les professionnels du domaine

* Améliorer les capacités organisationnelles locales en mobilisant les ressources locales

* Accroître l’implication des citoyens de la municipalité en soutenant les personnes défavorisées

* Quatorze salariés avec des compétences accrues dans le domaine de la collecte de fonds nécessaire au développement de l’organisation

Pour plus de details, nous laissons à votre disposition le numéro de telephone suivant : 0361-884330, personne de contact : Cristina-Maria Bala, manager du projet, adresse e-mail : asociatiastea@gmail.com ou sur le site : www.asociatiasteasm.ro Pour des informations officielles concernant les subventions SEE : www.eeagrants.org

Le contenu de cette page internet ne représente pas une position officielle des subventions SEE 2009-2014. L’entière responsabilité concernant la cohérence des informations revient à l’administrateur du site.

    

Toate drepturile rezervate ® 2018 asociatiasteasm.ro - by solcreation